Fringales : 6 astuces pour les contrôler

Véritable faim ou envie de grignoter ? Telle est la question. Vous vous sentez affamé toute la journée, mais savez-vous réellement faire la différence entre ces deux sensations ?

Comment reconnaître la faim ?

Lorsque vous ressentez de légères crampes au niveau de l’estomac, il s’agit du signal de faim. Votre organisme a brûlé l’ensemble des calories de votre repas précédent.

La faim est liée à une baisse du taux de sucre dans votre sang. Ce phénomène intervient au moins 4h après l’absorption de nourriture (équilalent du temps de digestion). Si votre sentiment de satiété dure moins longtemps, veillez à reconstituer l’équilibre de vos repas : soit vous mangez trop léger, soit pas suffisamment.

Comment distinguer la faim des fringales ou de “la faim émotionnelle” ?

La faim survient petit à petit et s’accentue au fil du temps. Une fois que vous mangez, vous appréciez votre alimentation et vous arrêtez de manger une fois que vous êtes à satiété.

Cependant, si vous êtes incapable d’attendre de manger, il s’agit d’une faim dite “émotionnelle”. La fringale surgit en effet de manière subite : vous devez manger immédiatement pour être satisfait. Elle se déclenche avec le stress, l’ennui ou encore la tristesse. En outre, vous mangez même si vous n’avez plus faim et vous privilégiez  les produits gras et sucrés.

Pourquoi avons-nous faim après un repas ?

Lorsque vous consommez des aliments à indice glycémique élevé ou encore des glucides rapidement assimilés par votre corps,  votre sentiment de satiété s’estompe au bout de 2 ou 3h seulement après le repas. La raison ? Ces aliments ont la capacité d’élever la glycémie, provoquant un pic d’insuline pour diminuer le sucre dans le sang, et en conséquence un stockage plus rapide des sucres et des graisses.

A l’inverse, les aliments à index glycémique bas ne provoquent pas d’élévation importante de la glycémie et n’induisent donc pas de sécrétion excessive d’insuline après leur consommation. Cela permet d’éviter les envies de sucre et les fringales 2 ou 3h après les repas.

En outre, l’assimilation de graisses et de sucres procure une sensation de bien-être à votre cerveau. Il va stimuler la sécrétion de sérotonine. Ces neurotransmetteurs permettent de retrouver un certain apaisement, mais de courte durée. Les répétitions de prises alimentaires peuvent alors augmenter.

La nourriture peut devenir la norme pour éteindre son mal-être sans un rééquilibrage ou une éducation alimentaire. Il reste donc primordial d’apprendre à gérer vos émotions, afin de vous réapproprier les signaux de satiété et de faim.

À lire aussi :

  • Minceur : les 6 clés de l’alimentation intuitive
  • Manger en pleine conscience : oui, mais comment ?
  • 9 aliments qui vous affament
Bien composer ses repas © Getty Images
Boire de l’eau © Getty Images
Manger davantage de fibres © Getty Images/Uppercut RF
Bien dormir © Getty Images
Consommer plus de protéines © Getty Images
Boire du thé vert © Getty Images/EyeEm

The post Fringales : 6 astuces pour les contrôler first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu