La couleur de nos yeux dépend d’au moins 50 gènes

On le sait : il existe une infinité de nuances entre les yeux bleus, les yeux bruns et les yeux verts. Selon une étude publiée récemment par le King’s College London (en Angleterre) et le Erasmus University Medical Center Rotterdam (aux Pays-Bas), la couleur de nos yeux serait “codée” par (au moins) 50 gènes différents.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs britanniques et néerlandais ont travaillé avec un vaste groupe de 195 000 volontaires dans toute l’Europe et l’Asie.

Yeux bleus, verts ou bruns : ça a un impact sur notre santé !

Cette découverte est capitale car elle nous permet de mieux comprendre l’origine de l’une des caractéristiques physiques les plus visibles de l’organisme : à travers l’Histoire, la couleur des yeux a toujours été très importante” souligne le Dr. Pirro Hysi, l’un des co-auteurs de cette étude parue dans la revue spécialisée Science Advances.

De plus, les pigments qui colorent les yeux (et, en particulier : l’iris) sont impliqués dans certaines pathologies comme l’albinisme oculaire et le glaucome pigmentaire – deux maladies que ces travaux permettront sans doute de mieux dépister, à l’avenir.

La couleur de nos yeux n’est pas anodine : plusieurs études scientifiques ont déjà pointé du doigt un lien entre certaines couleurs et certaines pathologies. Ainsi, une étude de l’Université du Vermont publiée en juillet 2015 affirmait que les personnes aux yeux bleus étaient plus susceptibles que les autres de développer une dépendance à l’alcool. A contrario, les personnes aux yeux foncés seraient naturellement plus anxieuses, selon une étude de l’Université de Pittsburgh parue en juin 2014.

À lire aussi :

  • Comment maquiller ses yeux verts
  • Sommes-nous plus attirés par la couleur des yeux de nos parents ?
  • Comment maquiller ses yeux bleus

The post La couleur de nos yeux dépend d’au moins 50 gènes first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu