“Je fantasme que ma femme fait l’amour avec un autre”

“Vous avez de la chance d’avoir une femme qui sait rire de vos fantasmes ! Même si elle vous dit non. Sachez que, quand on a un fantasme, on peut l’utiliser de différentes manières.

On peut l’utiliser pour y penser, afin de faire monter sa propre excitation, ce que font la plupart des hommes et des femmes. Ou simplement pour fantasmer pour le plaisir, car l’imaginaire peut déjà constituer un plaisir par lui-même.

On peut en parler. Vous l’avez déjà fait et même si votre femme vous a dit non, elle en a ri, et c’est déjà positif. Certains parlent de leurs fantasmes pendant l’amour, ce qui peut être excitant, même si l’on ne les réalise jamais. Mais attention, il faut être sur la même longueur d’onde, sinon, cela peut refroidir votre partenaire.

On peut réaliser un fantasme, et là, il existe plusieurs éléments essentiels à prendre en compte : Il faut que votre partenaire soit d’accord, le consentement est indispensable dans la sexualité. Ce n’est pas par hasard que vous posiez la question du respect. Vous sentez que quelque chose n’est pas clair. Alors non, ce ne serait pas respectueux d’insister. Dans la sexualité, le consentement est un minimum, mais l’idéal, plus que le consentement, c’est le désir partagé qui devrait prédominer… – Il faut que la loi vous autorise à réaliser ce fantasme. Faire l’amour dans un lieu public est, par exemple, prohibé par la loi. – Enfin, il est bon de penser aux conséquences. Lorsque vous faites entrer une troisième personne en scène, vous l’utilisez comme un moyen de réaliser votre fantasme, et non comme un sujet. Ce n’est pas forcément respectueux, même si elle est consentante. D’autre part, elle peut avoir des réactions que vous n’avez pas prévues : la réalité ressemble rarement au fantasme. J’ai connu une femme très épanouie sexuellement devenir par la suite complètement bloquée avec son mari ; une autre, dont le mari avait insisté pour réaliser ce fantasme, l’a quittée pour partir avec le deuxième homme ; et une troisième ayant été choquée par la violence du deuxième homme… Cela dit, certains fantasmes n’impliquant pas de tiers peuvent plus facilement se réaliser. Certains font l’amour dans une crique déserte, ou dans une forêt par exemple.

Il y a une troisième voie pour les fantasmes : celle du jeu. Il s’agit de faire semblant de réaliser son fantasme. J’ai connu un couple bien installé qui faisait semblant de se rencontrer dans un bar et de se séduire… Vous pouvez changer de prénom, vous habiller dans un style inhabituel, pour jouer le rôle d’un autre, et faire l’amour avec votre compagne pendant que vous vous regardez dans un miroir… Cet exemple ne vous parlera peut-être pas, à vous d’inventer ensemble un jeu qui soit excitant – et amusant – pour tous les deux. C’est important de s’amuser dans la sexualité, l’un de mes plus anciens enseignants en sexologie m’a dit une phrase gravée depuis dans ma mémoire : “La sexualité, c’est le jeu des adultes…” Nous avons trop tendance à la prendre comme une épreuve, une prestation de service, ou une performance, ce qui revient à ne plus rire du tout !”

Lire aussi :

  • Orgasme : “Je n’arrive pas toujours à jouir”
  • Consulter un sexologue : pourquoi ? comment ?
  • Comment faire durer les préliminaires ?
  • “Mon compagnon a toujours envie et pas moi”
  • Quelle position procure le plus de plaisir ?
  • [Témoignage] Pourquoi j’utilise un sextoy depuis 10 ans

The post “Je fantasme que ma femme fait l’amour avec un autre” first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu