En 2020, un Français sur 1000 est mort à cause du Covid-19

En 2020, 654 000 personnes sont mortes en France. En 2019, 599 000 décès avaient été enregistrés. 9,2% de plus, d’une année sur l’autre, pour lesquels le Covid-19 a joué un rôle prépondérant, souligne l’Ined dans son rapport Populations et Sociétés. Mais Santé Publique France annonçait un chiffre bien supérieur de décès dus à l’épidémie : 68 000. Que s’est-il passé ?

D’autres mortalités ont baissé

Il y a un couac dans les chiffres : car selon l’Ined, sur les 55 000 décès supplémentaires, 13 000 sont à extraire, de gens qui seraient morts en 2020, Covid ou pas Covid. L’âge en est le principal moteur. Reste donc 42 000 décès dans cette hausse entre 2019 et 2020, expliqués par le Covid-19. Or, Santé Publique France affiche 65 000 décès liés à la maladie, avec une marge de 5% supplémentaires estimable pour les morts à domicile (si l’on se calque sur les analyses de Suède, d’Angleterre ou des Etats-Unis).

Pourquoi donc un tel écart ? L’Ined s’est penchée sur la question et l’explique simplement. Chaque année, on enregistre une dizaine de milliers de morts avec l’épidémie de grippe, cette année, ce chiffre a considérablement baissé. En France, on est passé de 12 000 morts de la grippe en 2019 à 8 000 en 2020. Autre chute de la mortalité ? Celle sur les routes, du aux moindres déplacements cette année.

La répartition des décès dus au Covid-19 est proche de celle de la mortalité générale

Par ailleurs, les comorbidités (maladies diverses) ont entraîné le décès de nombreux Français. Ces décès ont été attribués au Covid-19 sous le statut de “comorbidités” alors qu’ils auraient été liés à d’autres sources sans l’épidémie : cancer, maladies rares, etc. L’Ined souligne : “Une fraction d’entre elles seraient de toute façon décédées en 2020, même en l’absence d’épidémie de Covid-19.”

Autre point important : “la répartition par âge des décès dus à la Covid-19 est assez proche de celle de la mortalité générale. On a beaucoup dit que les personnes âgées étaient, de loin, les premières victimes de l’épidémie de Covid-19. C’est vrai, mais à peine plus que pour les autres causes de mortalité.” Le Covid-19 tue en “respectant” le schéma des décès connus jusqu’à présent.

Source : “France 2020 : 68 000 décès supplémentaires imputables à l’épidémie de Covid-19”, Ined, mars 2021.

Lire aussi :

  • Coronavirus : nouveau “record de mortalité” pour l’année 2020
  • Coronavirus : que fait-on des corps après le décès ?

The post En 2020, un Français sur 1000 est mort à cause du Covid-19 first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu