6 bonnes raisons de se mettre à chanter

Si vous ne ratez aucune des battles de The Voice le samedi soir sur TF1 et que vous attendez avec impatience Show me your voice, le nouveau jeu musical de M6, alors vous êtes sans doute mûr(e) pour donner de la voix vous aussi. L’expérience mérite d’être tentée car chanter met le corps et l’esprit dans un état de joie presque enfantine, libère les tensions, aide à mieux communiquer, partager et créer du lien, tout en jouant sur la gamme infinie de nos émotions. “Chanter, c’est honorer l’oxygène”, déclare Björk, chanteuse islandaise à la voix exceptionnelle. En effet, cela nécessite un travail respiratoire important qui facilite la relaxation. Un plaisir simple que l’on oublie parfois dans nos vies d’adultes “responsables”, qui pourtant ne demande ni matériel ni apprentissage particulier pour un plaisir immédiat.

Personne ne chante vraiment faux, à moins de souffrir de problèmes physiques (malformation des tympans ou des cordes vocales) : une “crécelle” est juste une personne qui ne sait pas placer sa voix. Cela se corrige avec de l’entraînement, quitte à prendre quelques leçons particulières. Et puis nul besoin d’être un rossignol, l’essentiel est le plaisir que l’on y prend. On dédramatise et on dit stop aux complexes et au perfectionnisme !

4 conseils pour maîtriser sa respiration

La pratique du chant débloque le souffle et calme l’anxiété. Elle développe aussi notre intuition et notre créativité, indispensables à un équilibre harmonieux. Mais on ne peut pas bien chanter si on n’adopte pas une bonne posture et si on ne maîtrise pas sa respiration.

On s’installe dans une bonne position

  • Debout, le dos droit, sans être trop raide, les pieds enracinés dans le sol. Les muscles ne doivent pas être tendus, sauf ceux qui sont nécessaires pour maintenir la position.
  • Fléchissez légèrement les genoux, relâchez le bassin. Étirez le buste et dégagez votre cage thoracique.
  • Relâchez les épaules, qui doivent tomber naturellement, détendez le cou et la tête.
  • Respirez calmement. Voilà, vous êtes prêt(e) pour chanter dans de bonnes conditions.

On s’échauffe avec le yoga du chant. À l’origine, “mantra” est un terme sanskrit lié au bouddhisme et à l’hindouisme. C’est souvent un son ou un mot qu’on répète plusieurs minutes les yeux fermés afin de canaliser la pensée et de calmer l’anxiété. Le plus pratiqué est “Om”. Selon les Indiens, ce son originel a un réel pouvoir spirituel, qu’il soit scandé à voix haute ou psalmodié à voix basse.

  • Commencez par vider au maximum l’air qui reste dans vos poumons en expirant. Puis joignez les mains bien à plat sur votre poitrine, chantez “Omm” dans une tonalité basse, en laissant durer le O le plus longtemps possible sur l’expiration. Faites bien vibrer le “mm” dans votre boîte crânienne.
  • Dans un second temps, pendant que vous émettez le son “Omm”, fixez votre attention sur un point situé entre les deux sourcils. Imaginez une fleur blanche qui s’épanouit à cet endroit au fur et à mesure que vous chantez.

On maîtrise sa respiration. L’art vocal repose sur le travail du diaphragme, surnommé “le muscle de la respiration”. Le diaphragme est un muscle plat qui sépare la cavité thoracique de la cloison abdominale. Pour réaliser une respiration diaphragmatique :

  • Commencez par une expiration très longue. Faites “chchch” (un peu comme un pneu qui se dégonfle), en soufflant par la bouche.
  • Puis inspirez par le nez, en gonflant le ventre comme un ballon. Vous pouvez poser une main sur le ventre pour mieux sentir le va-et-vient de votre respiration.
  • Dans un second temps, vous pouvez travailler sur des expirations plus brèves : “ch, ch…”, “ts, ts…” ou “xi, xi…”. L’expiration doit être réalisée sur un mouvement fort du diaphragme qui fait rentrer le ventre.

On échauffe sa voix. Faites le son “tsssssss”, en contractant les abdominaux. Essayez d’émettre ce son en continu, en vidant progressivement l’air de vos poumons. Faites-le d’abord en comptant jusqu’à 10, puis augmentez la durée. Prenez une inspiration avant de reprendre. Le plus important dans cet exercice n’est pas la durée, mais la régularité du son.

A lire aussi :

  • 4 exos pour apprendre à bien respirer
  • Le chant permettrait de soigner la dépression post-partum
  • Chanter en groupe rendrait plus heureux
Je libère mes émotions © Getty Images
Je me dynamise © Getty Images
Je détends mon abdomen © Getty Images
Je fais vraiment du sport © Getty Images
Je m’oxygène à fond © Getty Images
Je m’apaise © Getty Images

The post 6 bonnes raisons de se mettre à chanter first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu